Me Bénédicte PAPIN : Sa Trahison en chiffres ou Les Honoraires de la trahison

Voici, dans les tableaux ci-dessous, le détail de ce que m'a réclamé Me Bénédicte PAPIN au titre de ses honoraires pour « assurer ma défense », pendant que, dans le même temps, elle « s’arrangeait » avec les chirurgiens pour me trahir et me faire perdre le procès contre eux ; que les chirurgiens ne soient pas condamnés à réparer les lourds dommages qu’ils m’avaient causés ; et qu’aucune faute ne soit retenue à leur encontre.

13/11/2007
(TGI)

Me PAPIN - Facture d’honoraires n° 2007-81
Honoraires de diligence (HT) : 250,00 €
Frais de gestion (HT) : 250,00 €
TVA 19,6% : 98,00 €

598, 00 €

13/03/2008
(TGI)

Me PAPIN - Facture d’honoraires n° 2008-37
Honoraires de diligence (HT) : 1000,00 €
TVA 19,60 % : 196,00 €

1196,00 €

21/11/2008
(TGI)

Me PAPIN - Facture d’honoraires n° 2008-93
Solde Honoraires de Diligence (HT) : 750,00 €
Frais de déplacement forfaitisés (HT) : 40,00 €
TVA 19,60 % : 154,84 €

944,84 €

26/05/2009

(TGI)

Me PAPIN - Facture d’honoraires n° 2009-62
Hon. de résultat (10% de 24 900 €) : 2 490,00 €
TVA 19,60 % : 488,04 €

2 978,04 € 488,04 €

29/05/2009
(Appel)

Me BERNABE, avoué près la Cour d’appel
Facture n° 6873 - Facture de provision TTC

980,00 €

23/09/2009
(Appel)

Me PAPIN - Facture d’honoraires n° 2009-86
Honoraires de diligence (HT) : 1 000,00 €
Frais de Gestion forfaitisés (HT) : 100,00 €
TVA 19,60 % : 215,60 €

1 315,60 €

22/12/2009

Me BERNABE, avoué près la Cour d’appel
Facture d’honoraires n° 20090584-19344 TTC

580,00 €

21/07/2010
(Appel)

Me PAPIN - Facture 2010-76 Photocopies TTC
(288,48 € HT ; TVA : 70,32 €)

358, 80 €

21/12/2011
(Appel)

Me PAPIN - Facture d’honoraires n° 2011-173
Honoraires de diligence HT : 1 000,00 €
Frais forfaitaires HT : 500,00 €
TVA 19,60 % : 294,00 €

1 794,00 €

31/03/2012

Me BERNABE, avoué près la Cour d’appel

1095,12 €

 

Récapitulatif :

Total Honoraires de Me Bénédicte PAPIN
(TGI : 3 226,88 € + CA : 3 468,40 €)

6 695,28 €

Total Honoraires de Me BERNABE

2 655,12 €

Total des deux

9 350,40 €

 

Me PAPIN, que j’avais contactée pour remplacer Me PROVERBIO pensant qu’une avocate adhérente de l’ANADAVI (Association Nationale des Avocats de Victimes de Dommages Corporels) ferait preuve de plus de loyauté envers une victime de fautes médicales, m’a facturé des honoraires exorbitants, tout en organisant, en douce, un sabotage efficace de ma défense : après s’être engagée à demander la nullité des expertises, notamment pour violation, multiple, du principe du contradictoire, en s’appuyant sur mes dires à expert et d’autres écrits (notamment, les courriers à Mme le Juge Florence LAGEMI sur l'évaluation des honoraires de l'Expert CHAÎNE) ; à démontrer, comme tels, les mensonges et aberrations accumulés dans le mémoire de Me Claude CHAUVET, avocat du Dr TAZARTES, en utilisant le mémoire en réplique que j’avais rédigé ; à m’informer de la date de l’audience de clôture pour que je puisse y assister, etc., elle n’a tenu aucun de ses engagements – si bien que le peu qui m’avait été accordé en première instance a été perdu en appel et que j’ai, en outre, été condamnée à payer plusieurs milliers d’euros aux chirurgiens et à leurs avocats. Me PAPIN avait accepté, en douce, de NE PAS demander la nullité des expertises, ni en première instance, ni en appel – la seule chose, au vu des arguments que j’avais développés et de la façon dont les expertises s’étaient déroulées, que même des juges en cheville avec les chirurgiens auraient eu beaucoup de mal à ne pas accorder. D’où l’importance, capitale, pour eux tous, qu’elle ne la demande surtout pas !

Outre les honoraires forfaitaires figurant dans le tableau ci-dessus, qui représentent déjà, à eux seuls, une somme considérable, Me PAPIN devait également percevoir des honoraires de résultats, soit 33 664,49 €, ou 10% des sommes totales allouées au titre de la réparation des préjudices, et estimées, selon ses propres calculs, à 336 644,86 . Et encore ! Vu l’ampleur des dégâts, si Me PAPIN avait fait son boulot, contesté les expertises et exigé la réparation de TOUS les préjudices et non pas seulement une infime partie, c’est beaucoup plus qu’elle aurait pu percevoir.
Une avocate ne risque pas sa carrière et ne sacrifie pas sa propre estime professionnelle pour trois-francs-six-sous ! Et Me PAPIN, moins qu'aucune autre ! Cela n'aurait pas valu le coup, pour elle, de trahir, à la fois, sa cliente, sa fonction, l’estime d'elle-même et celle des gens qui comptent pour elle et qui ont une éthique... si ce n’était pas pour toucher, pour prix de sa trahison, beaucoup plus que ce qu’elle aurait perçu sans trahir. La question que je me pose est donc la suivante : Combien les chirurgiens et leurs assureurs ont-ils payé Me PAPIN pour qu’elle sabote ma défense et s’arrange pour que je perde les procès contre les chirurgiens ? Dix fois ce qu’elle aurait perçu sans trahir ? Cent fois ? Encore plus ?

En tout cas, ils ont dû la payer le prix fort puisque, peu de temps après la clôture de la procédure d’appel, Me PAPIN quittait le cabinet qu’elle partageait, rue d’Artois, pour s’installer dans son propre cabinet, avenue Hoche ! Et c’est sans doute pour des considérations de « retour sur investissement » qu’ils ont continué, depuis, de solliciter ses services, lui demandant, à intervalle régulier, d’intervenir auprès de moi pour me manipuler et me pousser à agir dans leur intérêt, contre le mien propre – comme ce fut encore le cas en janvier dernier ! Ils ont dû se dire qu’au prix où ils l’avaient payée, elle leur devait bien ça !

Apparemment, elle s’est dit la même chose, de son côté, puisqu’elle a répondu « Présente ! »  à leurs sollicitations, et n’a jamais été rebutée par le fait de devoir mettre sa fierté d’avocate dans la poche et son mouchoir dessus, et de me servir des thèses que le plus nullard des avocats ne soutiendrait pas.

 

Azureine, victime de fautes médicales et d’expertises judiciaires bidon

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×